La théorie des cordes

Doctrines sujettes à controverse au sein de la communauté scientifique
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Waneg
Administrateur
Messages : 121
Inscription : 08 avr. 2017, 12:00

#1

15 juil. 2017, 13:46

Voici une excellente approche vulgarisatrice de la théorie des cordes. Ce qu'on y apprend, entre autres choses, est que le nombre de possibilités de formuler une théorie des cordes dont les propriétés physiques seront différentes de toute autre, est estimé à 10^100. Lesdites propriétés vont en effet dépendre de l'espace de Calabi-Yau (à 10 dimensions dont une de temps) qu'on aura choisi ! Cette profusion de choix fait dire à ses détracteurs que cette théorie est inutilisable, puisque lorsqu'on se retrouve avec 10^100 prédictions expérimentales possibles, toutes différentes les unes des autres, il est impossible de la tester de manière fiable. Ils en concluent que la théorie des cordes n'a rien de scientifique.

Ses partisans ont cependant retourné la critique à leur avantage en inventant le concept de multivers, selon lequel il existerait une multitude d'univers comme le nôtre, déconnectés les uns des autres, et au sein desquels les lois physiques pourraient ne pas être semblables. Du coup, il existerait autant d'univers que de variantes possibles de la théorie des cordes, les lois physiques qui régissent chacun d'eux, dont le nôtre, correspondant à un espace particulier de Calabi-Yau.

Étrangement, l'existence d'une multitude d'univers aux lois physiques propres à chacun d'eux a déjà été évoquée par Dolores Cannon dans son livre "Between death and life" (qui ne s'apparente en rien à une œuvre de science-fiction). Mais plus encore, la théorie des cordes fait l'hypothèse que l'univers n'est pas composé de particules mais de petites cordes pouvant vibrer de différentes manières, chacune produisant le type de particule que l'on retrouve dans le modèle standard de la physique. Cette théorie se fonde par conséquent sur deux aspects (supposés) de la réalité, multivers et vibrations, qui sont évoqués dans une domaine totalement différent de la connaissance, celui qu'on désigne sous le terme générique de paranormal, ou encore de spiritualité. Voici un extrait du livre en question, que j'avais posté ici il y a plusieurs mois pour faire le parallèle entre paranormal/spiritualité et théorie de la matière noire.

Répondre