Le créationnisme Jeune-Terre

Ce qui semble faussement attribué à la science
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Waneg
Administrateur
Messages : 119
Inscription : 08 avr. 2017, 12:00

#1

02 juin 2017, 13:20

Le créationnisme Jeune-Terre est une interprétation des textes bibliques, en particulier la Genèse, selon laquelle le ciel et la Terre furent créés en 6 jours voici seulement 6000 ans. La description que ces textes proposent de la création de l'univers prend alors valeur d'explication concrète et scientifique, puisqu'elle est déclarée avoir été dictée par le Créateur lui-même, ce qui ferait d'elle une vérité absolue.

Un des arguments opposés par les adeptes de l'évolutionnisme concerne les dinosaures : leurs diverses espèces n'auraient pas pu vivre, s'éteindre puis se fossiliser en un si court laps de temps. La réponse des créationnistes est là aussi dictée par leurs croyances : ces fossiles auraient été placés par Dieu là où ils se trouvent afin d'éprouver notre foi (croire ou non en sa parole telle que révélée par les textes sacrés), ou par le Diable pour nous tromper (nous amener à penser que le monde est plus ancien qu'il ne l'est véritablement).

Voici un exemple de phénomène géologique proposé par les créationnistes Jeune-Terre pour démontrer la justesse de leurs thèses : cette page de leur site parle du canyon de Burlingame (état de Washington) qui se serait formé en 6 jours, ce qui d'après eux explique que le Grand Canyon a pu se former au cours des 6000 ans passés. Un site de leurs opposants, les créationnistes Vieille-Terre (dont les théories se rapprochent de celles des scientifiques), invalide cette conclusion en montrant que le volume du Grand Canyon étant 89 millions de fois plus élevé que celui de Burlingame, s'il s'était érodé à la même vitesse sa formation aurait néanmoins duré 1,5 million d'années.

Sans être un inconditionnel des théories scientifiques, on peut quand même s'interroger sur le bien fondé d'une telle vision du monde. L'astronomie, la géologie et la biologie parviennent à des conclusions bien plus crédibles. Ceci n'empêche que d'après ce sondage réalisé en 2012, 46% des Américains adhèrent aux thèses créationnistes, ce qui est proprement incroyable !

Ce courant de pensée repose entièrement sur la conviction que les écrits bibliques contiennent véritablement la parole du Créateur transmise à ses créatures. Reste ensuite à tenter par tous les moyens de faire coïncider les faits avec cette croyance, d'où la nécessité d'inventer une science parallèle dont les conclusions risquent fort de ne pas coïncider avec celles de la science officielle. Qu'à cela ne tienne, ce sera alors cette dernière qui a tort !

Répondre